Analyse des consommations alimentaires selon les textures dans quatre EHPAD de la région Limousin

L’alimentation à texture modifiée (hachée, moulinée, mixée) est souvent utilisée chez des personnes âgées dépendantes lors de troubles de la déglutition ou de problèmes bucco dentaires. Elle doit être enrichie en énergie et protéines, car elle peut nécessiter une dilution ou s’accompagner de la suppression d’aliments comme le pain, le beurre ou la vinaigrette. La consommation alimentaire de 87 résidents en établissement pour personnes âgées dépendantes déclarant pratiquer un enrichissement a été évaluée en fonction du type de texture utilisée. 13,8 % des résidents avaient une texture hachée et 29,9 % une texture mixée. Il n’y avait pas de liaison entre les textures alimentaire utilisées et l’état nutritionnel des résidents. Les consommations caloriques étaient inférieures aux apports recommandés, quelle que soit la texture. Les consommations protéiques étaient à la limite inférieure des apports recommandés. Il semblait y avoir un enrichissement en protéines pour les textures mixées, sans enrichissement énergétique. Les résidents en excès de poids étaient ceux dont les consommations alimentaires étaient les plus basses. Au total, il paraît important de vérifier les apports énergétiques et protéiques réels chez les personnes âgées recevant une alimentation à texture modifiée.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la publication réalisée par le réseau LINUT en cliquant sur l'image ci-dessous. 

 

 

 PDF - 62 Ko

 

Cette publication est parue dans le Revue Pratiques en Nutrition d'Elsevier-Masson  Vol 5 N° 19 - Juillet septembre 2009 - p 57 à 62